fbpx

Coopératives d’habitation pour aînés : y avez-vous pensé?

Déménager en résidence pour personne âgées ne veut pas nécessairement dire que vous devez vivre dans un vaste complexe résidentiel géré par un unique propriétaire. En matière de logement, il existe de plus en plus d’options pour les retraités. Si vous hésitez à vivre en RPA, le modèle coopératif est peut-être la solution. En effet, vivre dans une coopérative de solidarité en habitation pour aînés comporte plusieurs avantages. Lesquels? Voilà ce que Logis retraite vous propose de découvrir.

  1. Vous prenez part aux décisions

Dans une coopérative d’habitation, les résidents gèrent conjointement leur milieu de vie. En effet, contrairement aux résidences privées pour aînés, plutôt que d’être locataire, vous êtes copropriétaire. Comme membre de la coopérative, vous pouvez prendre part à la prise de décision et avoir votre mot à dire sur les règles et politiques de la résidence. En effet, les résidents peuvent participer aux assemblées et s’impliquer dans divers conseils d’administration et comités.

  1. Les résidents s’entraident

Vivre dans un modèle coopératif encourage l’entraide et la solidarité entre les résidents. En effet, pour y demeurer, il faut s’impliquer dans la coopérative. Les aînés peuvent ainsi cultiver l’esprit de groupe et socialiser en mettant la main à la pâte pour diverses tâches ou encore mettre en place des initiatives pour améliorer la vie commune.

  1. Vous restez dans votre communauté

Dans certaines petites municipalités, le logement adapté aux personnes âgées se fait rare. Dans les dernières années, plusieurs projets inspirants ont vu le jour afin d’éviter l’exil des citoyens âgés vers les grandes villes. En effet, la mise en place de coopératives de solidarité en habitation a permis à de nombreux aînés de vieillir là où ils ont passé leur vie. C’est notamment le cas à Weedon, où des personnes se sont mobilisées pour mettre en place une coopérative qui permettrait aux aînés de rester le plus longtemps possible dans leur communauté (source : Radio-Canada). Voilà un bel exemple de solidarité!

  1. Un faible coût

L’un des plus gros avantages de vivre en coopérative d’habitation est bien sûr le faible coût. En effet, les loyers sont beaucoup plus abordables que ceux du marché privé. Selon le Regroupement des comités logements et associations de locataires du Québec, dans une coopération d’habitation, les membres paient moins de 800 $ par mois pour un quatre et demie, alors qu’en moyenne au Québec le prix est de 1 200 $ par mois (source : Radio-Canada).

Pas pour tout le monde…

Malgré ces avantages indéniables, le modèle coopératif n’est pas fait pour tout le monde. En effet, dans une coopérative d’habitation, il faut respecter les règles établies par le groupe et s’impliquer, ce qui peut générer quelques conflits. Si vous désirez en savoir davantage sur les différentes options de logement qui s’offrent aux retraités, n’hésitez pas à nous contacter. Nos conseillers vous aideront à faire un choix éclairé.

Related posts

Des services aux aînés pour les passionnés de lecture

On sait que les bénéfices de la lecture sont nombreux. Pour les personnes âgées, lire contribue notamment à réduire le stress,…

En savoir plus

5 idées pour briser la solitude en résidence de retraite durant le temps des fêtes

L’isolement social est un problème auquel beaucoup trop d’aînés sont confrontés. Même si la solitude peut peser lourd à toutes…

En savoir plus

5 résidences pour les aînés qui aiment cuisiner

Contrairement à ce que certains croient, vivre en résidence de retraite ne veut pas dire que l’on est condamné…

En savoir plus

Recherche
Type de résidences
Prix
Services
Commodités

Comparer

Comparer

Si vos comparatifs ne s'affiche pas, veuillez réinitialiser l'outil de comparaison

If your listings are not displayed, please reset the comparison tool

×
Show
Obtenir conseil

Obtenir conseil