fbpx

Et si la musique pouvait traiter la démence ?

Écouter de la musique, c’est bon pour le moral… mais aussi pour la santé. Amélioration de la mémoire et de la coordination, réduction de l’anxiété, amélioration de l’humeur, soulagement de la douleur… les bienfaits sont nombreux. Mais saviez-vous que la musicothérapie a également le potentiel de soulager les symptômes des troubles neurocognitifs (TNC)? En effet, parmi les méthodes novatrices qui ont émergé ces dernières années, l’utilisation de la musique comme thérapie semble extrêmement prometteuse. Voici pourquoi.

  1. La musique éveille les souvenirs

Nous savons que la musique permet de faire ressurgir de vieux souvenirs. Certaines chansons ou mélodies peuvent évoquer des souvenirs spécifiques et ramener à des moments précis d’une vie, même chez les personnes atteintes de démence avancée. La musique étant profondément liée à nos émotions, elle reste ancrée en nous très longtemps, même pour les personnes atteintes de troubles neurocognitifs. Certaines personnes aphasiques seraient même capables de fredonner une chanson, puisqu’en faisant appel au secteur de la mémoire, la musique ramène des automatismes.

  1. Réduction de l’anxiété

Pour les personnes qui en souffrent, un trouble neurocognitif peut être une source d’anxiété et de stress. On dit que le rythme et l’harmonie touchent profondément l’âme. Écouter de la musique douce invite au calme et à la détente. Cela permet d’apaiser le système nerveux des personnes souffrantes. Ainsi, l’anxiété s’en trouve réduite et l’effet relaxant opère. Selon des études, la musique serait même plus puissante qu’un anxiolytique.

  1. Favorise l’interaction sociale

Les troubles neurocognitifs (TNC) peuvent rendre difficile la communication verbale. La musique transcende les barrières linguistiques et permet une autre forme d’expression que la parole. Chanter, jouer d’un instrument ou simplement écouter de la musique en groupe peut favoriser l’interaction sociale et la communication entre les personnes atteintes de dégénérescence cognitive et leurs proches. En renforçant les liens entre les personnes, l’écoute de la musique améliore donc le bien-être global des personnes atteintes de démence. Pour quelqu’un atteint de démence, tel que l’Alzheimer, choisir une résidence où des séances de musicothérapie sont offertes constitue donc une bonne option.

  1. Un meilleur bien-être émotionnel

La musique influence profondément les émotions, ce qui peut notamment susciter des sentiments de bonheur, de joie et de nostalgie. Écouter de la musique familière et appréciée peut aider à atténuer les sentiments de confusion, de tristesse ou d’isolement qui peuvent accompagner la maladie d’Alzheimer et les autres formes de TNC.

  1. Stimulation des capacités cognitives

La musique stimule différentes régions du cerveau, y compris celles liées à la mémoire, à l’attention et à la concentration. Des études ont montré que la pratique de la musique, comme le chant ou le jeu d’instruments simples, peut stimuler les capacités cognitives des patients atteints de TNC. Ainsi, la musicothérapie peut contribuer à retarder la progression de la maladie et à maintenir un niveau d’indépendance plus élevé. Cette approche thérapeutique peut donc s’avérer précieuse pour prendre en charge les personnes atteintes de démence.

En conclusion, les personnes atteintes de troubles neurocognitifs ont avantage à tirer profit des bienfaits de la musique. La recherche se poursuit et de nombreux établissements adoptent maintenant l’approche musicale comme thérapie complémentaire. La maladie est difficile, mais savoir que la musique apporte un soulagement tangible, non seulement pour les patients, mais aussi pour leurs proches constitue une lueur d’espoir.

Related posts

Des services aux aînés pour les passionnés de lecture

On sait que les bénéfices de la lecture sont nombreux. Pour les personnes âgées, lire contribue notamment à réduire le stress,…

En savoir plus

5 idées pour briser la solitude en résidence de retraite durant le temps des fêtes

L’isolement social est un problème auquel beaucoup trop d’aînés sont confrontés. Même si la solitude peut peser lourd à toutes…

En savoir plus

5 résidences pour les aînés qui aiment cuisiner

Contrairement à ce que certains croient, vivre en résidence de retraite ne veut pas dire que l’on est condamné…

En savoir plus

Recherche
Type de résidences
Prix
Services
Commodités

Comparer

Comparer

Si vos comparatifs ne s'affiche pas, veuillez réinitialiser l'outil de comparaison

If your listings are not displayed, please reset the comparison tool

×
Show
Obtenir conseil

Obtenir conseil